Comment souffler dans un éthylotest ?

L’utilisation de tout appareil quelconque requiert d’un minimum de chose à faire, surtout quand il s’agit des tests médicaux. En effet, pour les tests d’alcoolémie, le principe de basse consiste à souffler dans l’appareil. Mais, cela dépend du type de test d’alcoolémie. De ce fait, dans le cas d’un éthylotest chimique, il suffit de souffler dans un ballon pour que l’air expiré gonfle la poche. Tout comme dans le cas d’un éthylotest électronique, le principe est de souffler dans un embout contrairement à celui d’un éthylotest chimique, car l’évaluation du taux d’alcool est faite dans l’air expiré.

Pourquoi souffler dans un éthylotest ?

La première raison, les tests d’alcoolémie sont inventés dans le but d’évaluer le taux d’alcool dans l’air expiré par une personne. Quel rapport existe-t-il entre l’alcool consommé et l’air que nous expirons ?

Il faut reconnaître qu’il y a un passage de l’alcool dans l’air que nous expirons. En outre, le foie est un organe essentiel au fonctionnement du corps humain. Il stocke des produits de molécules indispensables pour l’organisme et constitue aussi une zone de détoxication du corps.

Lisez cet article pour en savoir plus sur les éthylotest anti démarrage et la réglementation

Il permet aussi d’éliminer certaines substances médicamenteuses prises par voie orale. Ainsi, après l’arrivée des molécules d’alcool dans le foie, elles sont transformées en acétaldéhyde (très toxique pour l’ensemble de l’organisme). L’acétaldéhyde est transformé à son tour en acide acétique qui est une molécule inoffensive et inactive pour l’organisme. Mais le reste de l’alcool non métabolisé se mêle au dioxyde de carbone.

L’organisme humain dans son ensemble a besoin de dioxygène 02 pour alimenter ses cellules, et dans ce processus libère le dioxyde de carbone CO2 qui est produit pour éviter les intoxications. Alors que l’air que nous expirons contient du dioxyde de carbone CO2.

À travers l’air qu’on expire, vous pouvez tester le taux d’alcool qui circule dans votre sang à l’aide d’un test d’alcoolémie.

Qu’est-ce qu’il faut faire pour souffler dans un éthylotest ?

Mesurer votre taux d’alcoolémie à l’aide d’un alcootest ou d’un éthylotest. Mais notez qu’il existe en général deux différents types de tests d’alcoolémie. Pour son usage, vous devez savoir comment souffler dans un éthylotest.

Cliquez ici pour accéder à un test d’un appareil pro de mesure du taux d’alcoolémie

  • Comment souffler dans un éthylotest chimique ?

L’éthylotest chimique est un petit appareil constitué d’un ballon à usage unique dans lequel il faut souffler. Lors du soufflage, éviter de décoller votre bouche du tube test. Inspirez profondément de l’air dans vos poumons, pour vous faciliter la tâche en voulant souffler dans le ballon. Dès que vous serez prêt, coller votre bouche au test tube, puis expiré profondément de l’air dans le ballon.

D’une manière générale, il suffit de souffler en une seule fois un grand coup dans le ballon, pour que la poche soit gonflée par l’air expiré de vos poumons.

  • Comment souffler dans un éthylotest électronique ?

Pour un éthylotest électronique, souffler dans l’embout de manière continue pendant quelques secondes. Vous soufflez directement dans l’embout jusqu’à l’arrêt du signal visuel ou sonore.

En somme, l’utilisation d’un éthylotest ne requiert pas une technique compliquée. En respectant les consignes, il serait très facile pour vous de souffler dans un éthylotest que dans un ballon de football.

A lire aussi : Comment faire de la bioponie avec du cannabis ?

Laisser un commentaire