Comment fonctionne un oscilloscope ?

Il existe actuellement de nombreux modèles d’oscilloscope. Cependant, il est conseillé d’utiliser celui qui possède un écran. Ainsi, sur l’écran on voit la variation et l’allure d’un ou de plusieurs signaux électriques en fonction du temps aux bornes d’un récepteur électrique. Muni de plusieurs boutons, l’oscilloscope permet aussi de mesurer la fréquence et la période d’un signal électrique. Il offre la possibilité d’identifier aussi d’autre signal électrique en même temps durant la même mesure. L’utilisation des appareils électriques peut être simple, mais dans le cas de l’oscilloscope, cela peut être compliqué. Il est important de maîtriser son fonctionnement pour avoir une mesure précise.

Comment l’oscilloscope mesure la variation des signaux électriques ?

Les deux matériels indispensables qui interviennent sont le filament et la cathode. Le signal électrique est visualisé sur la cathode verte. À l’intérieur de l’oscilloscope, le filament et la cathode génèrent des électrons libres. Ces électrons sont concentrés et transformés en un faisceau qui est à son tour convoyé vers le centre cathodique. Ensuite, la cathode produit un signal, qui est transmis par des sources de déviation horizontale sur l’axe X (l’axe de la variation du temps) et sur l’axe Y (l’axe de la tension électrique) par les déviateurs verticaux. Les déviations sur chaque axe X et Y sont coordonnées respectivement par les amplificateurs horizontaux et verticaux. En observant sur l’écran, le premier signal électrique produit est en ligne continue. Ensuite, ce signal électrique continu sera redirigé sur l’axe X et Y suivant 10 divisions horizontales et 8 divisions verticales.

Pour vous aidez à choisir votre oscilloscope lisez ce dossier

Comment déclenche-t-on le déplacement horizontal ?

Le déclenchement du déplacement horizontal représente la variation de la base de temps encore appelée balayage de l’axe horizontal. La synchronisation se fait au fur à mesure, de telle manière qu’à chaque fois que le signal traverse la ligne verticale graduée, la variation du temps correspondante s’en suit. Avec le bouton de réglage de la sensibilité horizontale (Time/div), on voit parfaitement à l’écran la variation de la tension électrique en fonction de la variation du temps. Cette variation est encore appelée oscillogramme. La période et la périodicité des signaux électriques peuvent être aussi déterminées au cours du balayage. Chaque division sur l’axe horizontal est de 1 ms. Lorsqu’un signal électrique se répète toutes les trois divisions alors sa période est de 3 ms.

Par la pour accéder à un avis complet sur l’oscilloscope kkmoon

Comment observe-t-on les formes d’ondes ?

Suivant le même processus de balayage de la base de temps, l’axe vertical de l’oscillogramme est aussi étalonné concomitamment. Ainsi, on observe à l’écran le tracé de la variation de la tension électrique en courbe convexe et concave en fonction du temps. Le bouton de réglage (Volt/div) de l’axe vertical encore appelé l’axe de lecture de la tension électrique est utilisé pour améliorer la qualité de l’oscillogramme visible à l’écran. Les pics et les minimas de l’oscillogramme sont visualisés lorsque la courbe de la variation de la tension électrique est nette à l’écran de l’oscilloscope. Par exemple lorsque la valeur minimale et maximale de la courbe de variation de la tension est comprise entre 4 divisions, donc la tension électrique est de 40 mV.

A lire aussi : Comment faire de la bioponie avec du cannabis ?

Laisser un commentaire